Le français en affaires, c'est notre affaire !

Majuscule aux prix, distinctions et trophées

Règle no 1 :

Les prix, distinctions et trophées prennent une majuscule au premier nom (générique) et à l’adjectif qui le précède, si ce nom est suivi d’un complément déterminatif ou d’un adjectif. Si le nom (générique) est immédiatement suivi d’un nom propre, il garde la minuscule. Si ce nom propre est un nom de personne, le ou les prénoms et le patronyme sont liés par un trait d’union (que la personne soit vivante ou décédée).

Règle no 2 :

Les trophées peuvent devenir des noms communs et perdre leur majuscule, la minuscule indiquant la lexicalisation (Passage au vocabulaire de la langue). L’usage en la matière est fluctuant.

Exemples :

  • Le prix Nobel de la Paix
  • L’Ordre national du Québec
  • Un prix Gémeaux
  • Il a remporté l’Oscar du meilleur film étranger.
  • Il a remporté un oscar.
  • Les Prix du Québec
  • Le Prix de la langue française
  • Le prix Robert-Cliche
  • Le prix Goncourt

CAJOLET-LAGANIÈRE, Hélène et Noëlle GUILLOTON. Le français au bureau, 5e édition, Québec, Les Publications du Québec,
2000, 503 p.

Conciliation travail-famille

Conciliation travail-famille

Conciliation travail-famille Instaurez facilement des mesures de conciliation travail-famille!

© 2011-2016 - Tous droits réservés
Politique de confidentialité

Ce site est rendu possible grâce à une contribution financière de l'Office québécois de la langue française.