Le français en affaires, c'est notre affaire !

Titres professionnels

 Titres professionnels

 

Titre professionnel : Titre que la loi réserve aux membres d'un ordre professionnel; titre dont les membres d'une association professionnelle se sont réservés l'utilisation. En plus de donner aux membres d'une profession le monopole d'un titre, par exemple comptable agréé (certified public accountant), la loi peut leur réserver l'exclusivité d'une version abrégée souvent constituée d'initiales, par exemple CA (CPA).

Exemples :

 

  • Administrateur agréé, administratrice agréée (adm. a.)
  • Avocat, conseiller en loi, conseiller juridique, membre du Barreau, procureur (Me, Mtre)

  • Comptable général accrédité (CGA)

  • Comptable en management accrédité (CMA)

  • Évaluateur agréé, évaluatrice agréée (É.A.)

  • Notaire, notaire public, notaire en exercice, conseiller juridique (Maître, Me, Mtre)

  • Traducteur agréé, traductrice agréée (trad. a.)

  • Terminologue agréé, terminologue agréée (term. a.)

  • Interprète agréé, interprète agréée (int. a.)
  •  Urbaniste (urb.)

Titres de fonction

 
On met une majuscule aux titres de fonction lorsqu'on s'adresse aux personnes elles-mêmes par écrit, par exemple dans l'appel et la salutation d'une lettre. Dans ce cas, l'adjectif, la préposition ou la particule (premier, première, sous, vice) qui précède le nom prend aussi la majuscule. S'il s'agit d'une appellation composée, chacun des noms correspondant à une fonction prend la majuscule. Dans ce cas, on n'abrège pas Monsieur ni Madame.

 

 

Exemples :

 

  • Monsieur le Premier Ministre,
  • Monsieur le Sous-Ministre,
  • Monsieur le Chef de l'opposition,
  • Madame la Vice-Première Ministre,

  •  Monsieur le Maire,

  • Madame la Présidente,

  • Madame la Vice-Présidente,

  • Monsieur le Premier Vice-Président,

  • Monsieur le Directeur général,

  • Monsieur le Président-Directeur général,

  • Madame la Vice-Présidente et Directrice générale,

  • Madame la Secrétaire-Trésorière.

 Il ne faut pas confondre les majuscules de signification, c’est-à-dire celles que l’on met aux titres, avec les majuscules de position, que l’on met aux noms lorsqu'ils commencent une ligne, par exemple dans une adresse, dans une signature ou sur une carte professionnelle. Dans ce cas, seul le premier nom du titre de fonction a une majuscule.

Exemples :

Madame Brigitte Lafrance

Présidente-directrice générale

Société ABC

 

Monsieur André Leroux

Secrétaire-trésorier

Ville de Boisbriand

115, rue de l'Église

Boisbriand (Québec) J7F 3G4

 Dans le corps d'un texte, quand on ne s’adresse pas à la personne, et notamment si le titre est accompagné du nom de la personne, on garde la minuscule initiale. Les titres de civilité monsieur, madame, mademoiselle sont le plus souvent abrégés; s’ils ne le sont pas, ils restent en minuscules.

 

Exemples :

  • Mme Jeanne Ménard, ministre des Transports, a prononcé une allocution.
  • Le ministre du Revenu, M. Luc Richard, a donné une conférence de presse.

  • M. John Smith, premier ministre de Grande-Bretagne, est en visite officielle au Canada.

  • Notre directeur général participera à ce congrès.

  • La ministre a dévoilé sa nouvelle politique relative aux services de garde.

  • M. le ministre nous fera l'honneur de présider la cérémonie.

  • Ils ont chaleureusement salué le nouveau recteur.

  • Le consul général de France leur a remis les insignes de la Légion d'honneur.

 La formule qui consiste à faire suivre immédiatement le titre du patronyme est admise dans le cas de juge et de président ou présidente. Dans le cas de ministre, cet usage appartient surtout au style journalistique.

 Exemples :

  •  Il faut attendre la décision de la juge Racine.
  • Le président Johnson a fait une nouvelle déclaration.

  • Une nouvelle de dernière heure nous apprend que le ministre Dupré vient de démissionner.

  • Le premier ministre Harper a été interviewé.

 Le titre de Docteur, ou Docteure, est réservé aux médecins, ainsi qu’aux dentistes, aux vétérinaires et aux chiropraticiens, considérés dans l’exercice de leur profession. On écrit alors soit Docteur ou Monsieur le docteur, soit Docteure ou Madame la docteure, sans faire suivre le nom de l’abréviation M.D. Ce titre n’est pas de mise dans le cas des titulaires d’autres doctorats universitaires (pour lesquels il ne faut pas non plus ajouter l’abréviation Ph. D.).

 Docteur Sébastien Dutil

  ou

 Monsieur le docteur Sébastien Dutil

 Docteure Diane Lacombe

   ou

 Madame la docteure Diane Lacombe

Le titre de Maître est donné aux avocats, avocates et notaires dans l’exercice de leur profession. Le titre de civilité à employer pour un ou une juge est Monsieur le juge, Madame la juge.

  •  Maître Julie Lambert
  • Maître Renaud Maillet
  • Madame la juge Estelle Laliberté
  • Monsieur le juge Robert Martel 

Il faut noter que les députés, qu’ils soient ministres ou non, ne portent pas leurs titres professionnels (Docteur, Maître) dans le cadre de leur activité parlementaire. On écrit donc :

 

Monsieur Vincent Giroux

Ministre de la Santé

et non

Docteur Vincent Giroux

Ministre de la Santé

Honorable est un titre de civilité désuet à déconseiller. C’est sous l’influence de l’anglais qu’on donne abusivement le titre d’honorable aux ministres, aux députés et aux juges, et de très honorable au premier ministre et au gouverneur général. Cependant, au Canada, l’emploi de ce titre dans les documents officiels se maintient pour les ministres du cabinet fédéral, ainsi que pour les lieutenants-gouverneurs des provinces.

 

Abréviation des noms et des titres de personnes

Il y a des cas ou des contextes où l'abréviation est déconseillée, notamment lorsqu'on s'adresse directement aux personnes : noms propres de personnes, titres de civilité ou titres honorifiques, appels et suscriptions ne s'abrègent pas. Dans les faire-part et les cartes d'invitation, on écrit également les titres en toutes lettres. On peut cependant, et c'est l'usage le plus fréquent, employer l'abréviation d'un titre de civilité ou d'un titre honorifique si elle est suivie du nom propre de la personne dont il est question (mais à qui on ne s'adresse pas) ou d'un second titre.

Exemples :

  • Madame la Présidente (formule d'appel)
  • Monsieur Bruno Salvail, président de Sogenag, a l'honneur de vous inviter. (invitation)
  • M. Dubois arrivera demain.
  • J'ai transmis votre demande à M. Simon Spitzberg, qui y donnera suite.
  •  Le discours de Mme la ministre Lise Frenette a été commenté dans les médias.
  • Le président de Sogenag, M. Bruno Salvail, est heureux d'annoncer la nomination de Mme Caroline Moreau au poste de… (avis de nomination)
  •  S. M. la reine Élisabeth est venue au Canada.
  •  Sa Majesté est venue au Canada. (et non : S. M. est venue au Canada)
  •  

CAJOLET-LAGANIÈRE, Hélène et Noëlle GUILLOTON. Le français au bureau, 5e édition, Québec, Les Publications du Québec, 2000, 30-31 p.

 

 

 

 

Conciliation travail-famille

Conciliation travail-famille

Conciliation travail-famille Instaurez facilement des mesures de conciliation travail-famille!

© 2011-2016 - Tous droits réservés
Politique de confidentialité

Ce site est rendu possible grâce à une contribution financière de l'Office québécois de la langue française.